Total TTC: 0,00 €

Résumé et rapport de course Worlds 2022

- Catégories : Actu

Nous y voilà, enfin ! Le championnat du monde !

Après deux années de Covid et des déplacements à l’étranger assez limités, nous pouvons enfin revenir sur l'une des courses les plus importantes de l’année (tous les 2 ans même!).

Les derniers championnats du monde ayant été organisés à Las Vegas en 2016 où je termine 7e et en Australie, à Perth en 2018 où je termine 11e.

Worlds 2016 Reno Savoya

Worlds 2016_2 reno savoya

Worlds 2018 Reno Savoya

C’est une énorme fête de la RC avec des pilotes qui parcourent le monde entier pour se retrouver sur une piste de voitures radio-commandées, c'est assez fou. Et quelle piste !

Le club du RC Redovan et la famille Baldo a fait un travail exceptionnel pour que ce championnat du monde reste gravé dans les mémoires.  Déjà habitué des grandes courses internationales avec plusieurs championnats nationaux, et un championnat d’Europe en 2016, la famille Baldo a vraiment mis les petits plats dans les grands pour ce championnat du monde.

En effet, on a pu voir une nette amélioration entre le Warmup organisé début juin et le mondial début septembre. Les infrastructures n’ont pas vraiment évolué mais un énorme travail a été fourni à la piste. Le Warmup était en effet une course de mise en jambe pour tous les pilotes, une majorité des pilotes européens ayant fait le déplacement mais que très peu de pilotes outre atlantique (asiatiques ou américains).

Pour ma part j’ai participé au Warmup mais un événement familial m’a contraint à rentrer plus tôt que prévu et je n’ai pas pu vraiment profiter de ce Warm up et des essais potentiels réalisés après la course. 

Je me suis donc préparé au mieux pour l’événement sur les magnifiques pistes que nous pouvons avoir en France, comme l'ARCF42 ou le MRCL Longvic.

Worlds 2022 piste Redovan

Comme vous pouvez le voir sur les photos, la météo espagnole étant très chaude et sèche en été. Les organisateurs ont dû faire appel à de la colle pour maintenir la terre et faire profiter au 180 pilotes d’une piste plate et d’un tracé très technique tout au long de la semaine de course.

Le mondial c'est aussi pour moi la première fois que je peux rencontrer les personnes de chez Kyosho avec qui je travaille régulièrement ! En effet, nous nous sommes toujours côtoyé sur les courses, mais jamais dans le même team! A savoir Yuichi Kanai et Mitsuo Yoshimaru.

Mitsuo Yoshimaru Kyosho Yuishi Kanai Redova 2022

DIMANCHE ET LUNDI: ESSAIS

Le dimanche nous avons eu droit à trois manches de essais libres de 12 minutes. De même que le lundi. 

À l’issue de la première journée, je me classe 25e je prends vraiment beaucoup de plaisir sur la piste. Elle est rapide, mais avec des parties très techniques. La colle sur la terre rend le grip très haut, mais très changeant au cours de la journée. Au cours de la semaine, le gras des échappements et la gomme des pneus va vraiment rendre l'adhérence très particulière.

Ma confiance augmente ainsi que ma vitesse. En deuxième journée, on travaille sur les différentiels (passage de 5 000 au centre à 7 000), ainsi que sur le choix des pneus.

Catapult, Double Down et gommes Medium longwear ou Soft longwear. En dernière manche d'essais libres, je suis très proche des pilotes les plus rapides, avec un 11e temps sur 3 tours consécutifs. Ce qui me place 19e place du classement général des essais.

MARDI: RESEEDING

Le mardi était une journée réservée à deux resseeding. C'est un moment important qui va déterminer ta position dans les groupes de qualifications. Les trois tours consécutifs les plus rapides sont comptabilisés pour réorganiser les groupes par niveau dans les séries de qualifications, qui ne changeront plus ensuite.

Nous faisons de nouveau quelques changements sur la voiture pour la rendre plus rapide. Le passage du différentiel central en 10 000 m’a permis de vraiment gagner en vitesse.

Je me classe 11e de la première manche et 13e de la deuxième, ce qui me donne la 15e place au classement général des essais chronométrés, une place rêvée donc dans la série de qualification la plus rapide!

L'après-midi, c'est l'heure de la célèbre cérémonie d’ouverture! C’est pour moi un moment très agréable de porter le maillot de l’équipe de France, de chanter La Marseillaise et de passer un moment sympa avec les autres pilotes français, ainsi que les les pilotes venant du monde entier !

De l’Argentine au Japon en passant par le Mexique, l’Italie, la Suède la Malaisie... Quelle fête! 

Avec cette fois-ci, le concours d'élégance! J'avais prévenu mon ami et peintre VP Design Valentin Peuziat, il fallait taper fort!

Il a tout donné pour cette carrosserie, et nous revenons CHAMPIONS DU MONDE de la plus belle réalisation!!!

Carrosserie Savoya World 2022

MERCREDI ET JEUDI: QUALIFICATIONS

En championnat du monde, les qualifications sont de 10 minutes. 6 manches avec les 3 meilleures prises en compte.

C’est toujours particulier puisque nous n’avons pas forcément l’occasion de nous préparer à ce genre de course, il faudra faire donc un passage par les stands pour tous les pilotes.

En effet, la taille de la piste avec des tours en plus de 50 secondes requiert une autonomie de 12 minutes pour pouvoir espérer ne faire aucun ravitaillement pendant les qualifications.

Dans le groupe de tête, aucun pilote ne réussira à parvenir à cette exploit.

Toujours le moment le plus stressant de la course pour moi, le départ de la première qualification. Je fais une manche propre, ne prenant aucun risque, en profitant des erreurs des autres pilotes.

C’est un gros score, puisque je me place à la huitième place!

Cela ne m’était pas arrivé en championnat du monde depuis 2010! Un grand merci à Gaetan et Vincent pour les pleins exprès qui me permettent de jouer au meilleur niveau, et de me rapprocher à seulement 7 secondes de la pole position.

Je ne le répéterait jamais assez, mais à ce niveau il est essentiel d'avoir un entourage à la hauteur de l'évènement pour pouvoir être à 100% concentré dans son pilotage!

Voici une vidéo d’un ravitaillement en Q1:

La suite des qualifications ne va malheureusement pas se dérouler aussi bien. En Q2, j'ai une belle vitesse mais je réalise trop d'erreurs.

En Q3, nous partons en pneus neufs, qui ne semblent pas avoir autant d'adhérence que des pneus déjà rodés. Je ne parviens pas à faire mieux que 29e, avec encore des erreurs. A ce niveau, une faute ramassée, c'est le passage d'un top 10 à un top 25!

Les dernières manches de qualifications nous servent à travailler sur la voiture pour lui donner encore plus de vitesse. Elle est très facile à piloter, mais manque quand même de direction dans les parties lentes.

Les nouveaux ressorts prototypes noirs Kyosho en fil de 1.6mm (contre 1.5mm pour la version commercialisée aujourd'hui) m'apportent plus de précision et me permet de me rapprocher du top 15.

Les qualifications sont terminées, et je suis 22e au classement général. C'est une grosse déception après le résultat de la première qualification, mais c'est ma place en qualifications de mondial depuis 2012, je n'était donc pas surpris.

A chaque fois, j'ai eu la vitesse pour remonter en finale, et avec l'expérience, je sais que tout est possible.

VENDREDI: JOUR OFF

Journée sans roulage pour moi, alors que les premières remontées ont lieu. Nous sommes à la piste pour préparer la voiture pour le samedi et tout vérifier.

Evidemment, nous ne ratons pas les finales des autres pilotes du team et les français pour les soutenir et faire du bruit!

SAMEDI: JOUR DE FINALES

Et sûrement le jour le plus important de la semaine! En effet, tout ce qui s'est passé avant n'a pas grande importance si le moindre soucis technique ou mental arrive pendant les phases finales :-)

C'est d'ailleurs ce qui s'est passé pour de nombreux pilotes de top niveau qui n'ont pas accédé à la finale :)

Pour ma part, je réalise un bon 1/4 de finale, sans prise de risque. Mon moteur me permet une autonomie de 9'30, qui nous laisse de la marge et une sécurité.

Nous avons vu beaucoup de pilotes caler en panne sèche durant les finales, pour ne pas avoir calculé correctement leur autonomie durant les qualifications.

Malgré cette autonomie inégalée, j'ai quand même beaucoup de puissance pour dépasser mes concurrents dans la ligne droite :-)

J'ai donc mon ticket pour les essais de demi-finales et la demie.

Nous testons 2 duretés de gomme lors des essais, à savoir Soft Longwear et Medium Longwear, toujours avec le profile AKA Double Down. La gomme medium apporte toujours plus de grip et plus de stabilité dans ces conditions, nous restons donc avec ce choix. Petit rappel, la température est toujours de 45°C à l'ombre!

En demie finale, malgré un bon départ, je perds rapidement le trio de tête suite à un accrochage. En effet, tous les pilotes semblent très tendus, bien plus qu'en 1/2 finale A! Il a des tas de voitures durant les premiers tours, et j'en paie le prix lorsque des pilotes tentent de s'en sortir.

Je n'ai malheureusement pas assez de vitesse pour rattraper tout ça, et j'échoue à la 9e place. Seuls les 5 premiers remontent, avec les meilleurs 6 et 7e au temps des deux demi-finales.

Je termine à la 20e place, ce qui n'est pas à la hauteur de mes attentes et mes résultats sur les derniers championnats du monde, mais cela reste un super résultat!

Premier pilote français. J'en suis content et fier.

En effet, de grands noms sont encore derrière, et le championnat du monde est tellement difficile qu'il est toujours imprévisible de savoir comment cela va se dérouler.

J'ai une nouvelle fois admirer regarder la finale. C'est aussi intéressant de l'autre côté du podium. Un énorme bravo à Davide Ongaro. Il n'était peut-être pas le plus rapide en finale, mais il a été très très fort mentalement, et d'un calme absolu.

Il mérite amplement ce deuxième titre, il a clairement été le plus fort et le plus constant tout au long de la semaine.

Kyosho MP10 TKI2 Reno Savoya Neobuggy

Rendez-vous donc pour le prochain championnat du monde en 2024 au Brésil!
En attendant, je vous invite à lire nos autres articles de blog et tutos!

La vidéo Questions/réponses en live sur ce championnat du monde:

Mon setup:

Setup Reno Savoya MP10 TKI2 Redovan

A très vite
The Shark
Reno Savoya

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire